Nous avons la volonté de faire de Château Edmus un grand vin de Saint Emilion, à la hauteur de l’histoire du domaine. Dans tous les choix que nous avons à faire, nous privilégions ceux qui nous rapprochent de cet objectif. Philip Edmundson et Eric Remus.

Philip Edmundson et Eric Remus ont acquis en 2007, sur l’aire d’appellation Saint Emilion, les vignes qui forment aujourd’hui Château Edmus.

D’un seul tenant de 5,8 hectares, situé sur la Commune de Saint Sulpice de Falleyrens, le domaine offre, par la légère déclivité du terrain une bonne variété de sols alternant graves et sables. L’encépagement des vignes, d’une moyenne d’âge de 35 ans, est à 85% Merlot et à 15% Cabernet Franc.

L’histoire du domaine remonte au Moyen-âge : don du Roi Edouard 1er d’Angleterre, qui contrôle alors l’Aquitaine, à l’Ecuyer de Lescours en 1341, le vignoble sera plus tard l’un des pourvoyeurs de clairet de la Cour d’Angleterre. Après la Révolution, les terres sont acquises par le Duc Decazes, principal ministre du Roi Louis XVIII puis par les Lur-Saluces qui les détiennent de 1833 à 1862 et engagent d’importants travaux de rénovation des vignes et des chais.

Philip Edmundson et Eric Remus ont entrepris de redonner au domaine et à sa production leur éclat historique comme l’illustrent la devise du Château, « Renascetur Gloriosius », et le choix du Phénix comme symbole de renaissance. Dès l’acquisition du domaine, ils ont fait appel à Stéphane Derenoncourt pour les aider dans la réalisation de leur objectif.